Pensée du jour, et de la nuit...

Publié le 9 Avril 2014

Je m'en allais dans les bois car je voulais vivre sans hâte. Je voulais vivre intensément et sucer toute la moelle de la vie. Mettre en déroute tout ce qui n'est pas la vie, pour ne pas découvrir à l'heure de ma mort, que je n'avais pas vécu.

Henri David Thoreau

Rédigé par Marie

Repost 0
Commenter cet article

bérengère 10/04/2014 09:16

Une belle phrase qui me rappelle le début de notre amitié ma chère chère amie..

B 10/04/2014 11:10

Moi aussi ! Dans les tourmentes et l'absolu de nos adolescences !
Le plus réjouissant, c'est qu'on y arrive à vivre cette injonction de Thoreau !
Vieillir, c'est avant tout grandir.
Belles consolation et promesse que celles de nos premiers cheveux blancs : l'apaisement du coeur...
Belle route à toi, à bientôt. Merci pour le partage.